Pensions | Le billet des Métallos

Pensions | Le billet des Métallos

Les Métallos FGTB plaident pour un retour à l’essentiel sur la question des pensions.

On connaît les projets de réforme de la Ministre des Pensions.

  • On ne considère plus le dossier « pensions » comme un coût mais comme un contrat social qui doit servir de base à tous : jeunes, âgés, actifs, inactifs.
  • La pension minimum, la Grapa (Garantie de revenus aux personnes âgées) et le plafond salarial seront revus à la hausse à l’horizon 2024

De gros bémols

Toutefois, on constate de fameux bémols ! Aucune avancée n’est à signaler sur la pénibilité et les métiers lourds. L’âge de la pension reste quant à lui bloqué à 67 ans. Pour de nombreuses femmes, prétendre à une carrière complète (42 ans) continue à relever de l’impossible.

Par ailleurs, le principe de pension à temps partiel est en contradiction totale avec notre objectif de réduction du temps de travail. Il téléscope par ailleurs nos mécanismes de fins de carrières jusqu’ici négociés.

Enfin, on parle d’une carrière de… 42 années comme condition unique de pension anticipée … vous avez dit « anticipée » ?

L’essentiel, c’est quoi?

Nos revendications au sein des Métallos FGTB sont loin d’être rencontrées. Pour nous, l’essentiel c’est :

  • Une prise en compte urgente de la pénibilité ! C’est un point incontournable !
  • Un calcul effectué sur 40 ans et pas 45 pour une carrière complète ;
  • Une prise en compte humaine des accidents de la vie dans le calcul de la pension (périodes de chômage, interruption de carrière, congés pour assistance médicale…) ;
  • Le retour de la pension à 65 ans ;
  • Une véritable revalorisation des pensions. Nos pensions sont les plus basses d’Europe ! Nous exigeons qu’elles soient au moins égales à 75 % des 5 années les mieux rémunérées de la carrière ;
  • La liaison des allocations sociales au bien-être. L’évolution des pensions doit être parallèle à l’évolution des salaires. Pas questions pour nous de voir le fossé se creuser entre actifs et seniors !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire aussi x

Syndicats Magazine

GRATUIT
VOIR