La sécu, notre filet de sécurité

La sécu, notre filet de sécurité

Pendant la crise sanitaire et sociale, plus que jamais, la sécurité sociale a joué – et continue à jouer –  son rôle : protéger la population contre la pauvreté, en cas de coup dur. Le covid en a apporté son lot : maladie, perte de revenus, chômage… Si notre Sécu’ est très régulièrement attaquée de toutes parts, elle n’en reste pas moins une forteresse en laquelle nous pouvons toutes et tous nous abriter.

La sécurité sociale: une assurance solidaire

Depuis plus de 75 ans, la sécurité sociale soutient des millions de citoyens belges face aux aléas de la vie. Elle est aussi à nos côtés pour nous permettre de profiter pleinement des bons moments, tels que la naissance d’un enfant ou les congés payés.

Le système fonctionne uniquement parce qu’il est organisé collectivement, grâce à la solidarité. Solidarité entre les hauts et les bas salaires, entre les malades et les gens en bonne santé, entre les jeunes et les moins jeunes, entre les travailleurs et les chômeurs. Solidarité pour toutes et tous et dans toutes les phases de la vie. Solidarité parce que «  chacun contribue selon ses ressources et reçoit selon ses besoins. »

Une arme contre la pauvreté

La sécurité sociale est l’arme la plus puissante contre les inégalités et la pauvreté. Sans sécurité sociale, la pauvreté augmenterait fortement dans notre pays (source  : OCDE). En 2020, 14,1% de la population en Belgique était considérée comme à risque de pauvreté monétaire (Statbel). Sans la sécurité sociale, ce chiffre dépasserait les 40 %*. La sécurité sociale nous protège donc toute notre vie.

Pendant la crise, la sécurité sociale a une fois protégé nombre d’entre nous. Droit passerelle, chômage temporaire, et bien entendu assurance maladie : autant d’outils qui ont permis à beaucoup, en des temps inédits, de garder la tête hors de l’eau.

Tree of trust

A l’heure où notre société est durement touchée par la crise du coronavirus, le rôle de la sécurité sociale est devenu encore plus évident.  La campagne Tree of Trust, lancée par l’ONSS, le souligne joliment, de façon symbolique. A partir du 22 octobre, cela se traduira par une vidéo qui pourra être vue sur les médias sociaux et sur le site internet de la campagne. En outre, sept témoignages vidéo seront également à l’honneur.

*Source : OCDE, Income inequality database, EU SILC, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire aussi x

Syndicats Magazine

GRATUIT
VOIR