L’UBT et la FGTB Métal lancent une campagne « pour une pension humaine »

L’UBT et la FGTB Métal lancent une campagne « pour une pension humaine »

Nous partons tous à la pension, tôt ou (trop) tard. A contrecœur ou au contraire avec le plus grand plaisir. 

L’UBT et la FGTB Métal sont intransigeants sur trois points :  

  1. Un départ décent 

Nous voulons un emploi qui soit « faisable » jusqu’à la pension. Les travailleurs doivent avoir l’occasion, à un âge avancé, d’avoir un emploi adapté et plus particulièrement de passer à un travail plus léger et moins pénible, sans perte de revenu. Il faut de meilleurs régimes de congé. Les emplois de fin de carrière et le crédit-temps doivent être simplifiés et être d’accès plus facile. Il faut des régimes de congé adaptés pour les travailleurs âgés, à l’image de ce qui existe dans le non-marchand. Il faut aussi améliorer le RCC afin que le régime offre à nouveau une protection suffisante aux travailleurs âgés licenciés. Enfin, il faut valoriser le travail pénible et les carrières longues. 

  1. Partir ‘en temps utile’ 

Il n’est pas juste de dire que l’être humain « vit plus longtemps qu’avant ». L’espérance de vie, en général, a certes augmenté, grâce à nos soins de santé, à notre sécurité sociale, à nos luttes.  

Plus de travailleurs auront la chance de vivre plus longtemps, oui, mais pas forcément en bonne santé, même si nous ne pouvons que l’espérer.  C’est pourquoi l’âge de la pension doit être ramené à 65 ans. Et contrairement à ce qu’on prétend, cela est parfaitement payable. C’est tout simplement une question de choix politiques. Un premier pas important est, comme proposé par la ministre Lalieux, la possibilité de prendre la pension anticipée après une carrière de 42 ans. 

  1. Un revenu décent une fois pensionné 

C’est pour cette raison que nous voulons une pension minimum garantie de 1500 euros nets pour tous ceux qui ont une carrière d’au moins 42 ans. 
 
On peut discuter de la mise en œuvre, du calcul, du comment et du pourquoi. Mais voilà en tout cas un résumé de l’objectif poursuivi par la FGTB Métal et l’UBT. Il n’est jamais trop tôt pour lutter pour une pension décente et humaine. Car lutter pour une pension décente, c’est lutter pour un emploi faisable, c’est lutter pour le respect des travailleurs. 
 
Suivez notre campagne de près via nos pages Facebook FGTB Métal & UBT

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire aussi x

Syndicats Magazine

GRATUIT
VOIR