Humeur | 22 avril : on va vous en donner, de la réduflation ! 

Humeur | 22 avril : on va vous en donner, de la réduflation ! 

Passées les négociations interpro et sectorielles ayant accouché d’un pelliculaire 4 millièmes d’augmentation salariale, à l’heure où les compteurs s’affolent et les portefeuilles n’en finissent pas de se vider, la fourbe stratégie de la réduflation réapparait.

La réduflation, c’est par exemple Lays qui enlèverait 5 chips par paquet pour conserver ses prix.  5 chips, ce n’est rien pour le consommateur, mais à 14 grammes la petite poignée, ça fait 20 cents de chip(s)és par paquet ! Et sur les 200 millions d’exemplaires vendus par an, ça fait 40 millions d’euros « in ze pocket ». 

Ah, non ! Interdiction de dire « chipés ».  Tant qu’on le mentionne sur l’emballage, on fait rien de mal, qu’elle dit, la loi !

Et si on s’y mettait nous, à la réduflation ? Des heures à 56 minutes ? Des journées de 6 heures ? Et 19 jours max par mois ? Et puis dans nos secteurs ? Des coups de tournevis donnés au ¾  avec mention sur les bagnoles neuves « la voiture du vrai bricoleur». Des ascenseurs qui monteraient 80% des étages avec mention « lift pour sportif ». 

Allez, c’est le printemps.  On se lâche un peu.  Le style est plus léger, mais la colère est lourde. La mobilisation est totale et nos militants sont remontés à bloc.

Le 22 avril, les Métallos seront dans la rue pour qu’on arrête de se payer la tête des travailleuses et des travailleurs. Et qu’on se remette sérieusement autour de la table avec un focus urgentissime sur les salaires et les allocations sociales.

Un billet de la MWB

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire aussi x

Syndicats Magazine

GRATUIT
VOIR