FESTIVAL ALIMENTERRE | « L’agriculture est l’art d’honorer la terre »

FESTIVAL ALIMENTERRE | « L’agriculture est l’art d’honorer la terre »

Le festival Alimenterre, que nous présentons chaque année dans notre magazine, revient à Bruxelles et en Wallonie, du 13 au 17 septembre. Au programme, une sélection de documentaires et de courts-métrages, des rencontres et débats, des ateliers collectifs, des concerts et DJ sets…

Nourrir les hommes, vivre avec la terre, l’aimer

L’agriculture est l’art d’honorer la terre. Dans l’encyclopédie de Diderot et D’Alembert, elle est définie comme le plus beau et le plus essentiel des arts, indique dit Julie van der Kar, responsable du Festival Alimenterre. «  Son enjeu est de nourrir les hommes, mais aussi de vivre avec la terre et de l’aimer. Aujourd’hui, nous nous en sommes bien éloignés. L’agriculture productiviste tue la terre et ceux qui la cultivent. Étrange paradoxe ! L’agriculture écologique n’est ni une alternative ni un phénomène de mode. C’est une urgence. »

« L’agriculture productiviste tue la terre et ceux qui la cultivent. »

La sélection officielle 2022 rassemblera des films issus de divers continents. Les thématiques abordées dans les 8 documentaires choisis traverseront les préoccupations de notre monde actuel et permettront de porter un regard différent sur notre manière de penser et d’agir : qu’appelle-t-on la nature ?, la force du collectif dans l’agriculture, le rôle des femmes, la (dé)colonisation agricole, la crise alimentaire, la relocalisation de l’alimentation, les luttes écologiques sur le continent africain, l’accaparement des terres et des mers, la marchandisation des communs, l’exportation de pesticides interdits et le lien entre agriculture et santé, le rôle des ONG, les migrations…

LE FILM D’OUVERTURE : « COMPOSER LES MONDES » 

Un film d’Eliza Levy sur la pensée de Philippe Descola.

À partir d’où repenser notre monde pour le transformer ? Philippe Descola a consacré sa vie d’anthropologue à étudier comment les humains composaient leurs mondes ; parti d’Amazonie, il a tourné son champ de recherche vers l’Europe afin de comprendre comment nous, les modernes, avions pu rendre la terre de moins en moins habitable. Le film l’emmène incarner ses idées, en dialogue avec les non-humains tout autour de nous, au cœur d’une expérience sociétale unique au monde, en France, à Notre-Dame-des-Landes. Là, sur et avec la terre sauvée du béton, en lieu et place d’un aéroport pharaonique, se déploie une nouvelle composition du monde.

COMPOSER LES MONDES (2021) teaser from Amigos Ice Cream on Vimeo.

En pratique

L’édition 2022 du festival Alimenterre se déroulera du 13 au 17 septembre simultanément à :

  • Bruxelles | Cinéma Galeries
  • Ottignies-Louvain-la-Neuve | Centre Culturel d’Ottignies, Maison de la Laïcité Hypathia
  • Charleroi | Quai10
  • Mons | Plaza Arthouse Cinema
  • Namur | Cinéma Caméo
  • Liège | Cinéma Le Parc, Centre Culturel Les Chiroux, L’Aquilone, Centre Liégeois du Beau-Mur
  • Verviers | Centre Culturel Spa-Jalhay-Stoumont, Centre Culturel de Dison, Centre Culturel de Stavelot-Trois-Ponts, Fromagerie du Bairsoû

Des décentralisations sont prévues dans toute la Wallonie, par la suite. Tout le programme, ainsi que le descriptif des films et des rencontres, est détaillé sur festivalalimenterre.be.

Le Festival Alimenterre est organisé par SOS Faim, une ONG de développement, active depuis 1964 dans la lutte contre la faim et la pauvreté en milieu rural, en Afrique et en Amérique latine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire aussi x

Syndicats Magazine

GRATUIT
VOIR