Le manque de respect envers les travailleurs provoque le chaos dans les aéroports

Le manque de respect envers les travailleurs provoque le chaos dans les aéroports

La cohue dans les aéroports a fait son grand retour. Ce premier été de vacances post-Covid-19 a provoqué des files d’attente spectaculaires, des vols retardés ou annulés. Pourtant, durant la pandémie, les aéroports s’apparentaient à de véritables villes fantômes. Des mesures de soutien ont été prises, mais elles n’ont pas pu empêcher les nombreux licenciements. C’est là que se situe le nœud du problème à l’heure où les vacanciers font leur grand retour.

Personnel (non) essentiel

Les confinements avaient soi-disant changé le regard des gouvernements et de la société envers les travailleurs dits « essentiels ». Mais les promesses formulées durant la crise afin d’améliorer leurs conditions de travail ne se sont pas traduites en actes. Les secteurs du nettoyage et du gardiennage des aéroports sont particulièrement concernés par cette situation. Peu attrayants, peu de nouveaux travailleurs se bousculent aux portillons de ces secteurs. La pénurie de main-d’œuvre est criante. Les représentants des travailleurs et les membres des conseils d’entreprise avaient pourtant déjà tiré la sonnette d’alarme en 2018. Ils n’ont malheureusement pas été entendus.

Pour lutter contre ce fléau, la fédération syndicale européenne des secteurs des services, UNI Europa, mène depuis deux ans et demi un projet avec le soutien de l’Union européenne. Baptisé RETAIN, ce projet vise à identifier les causes et trouver des solutions afin d’endiguer la pénurie et maintenir le personnel. C’est un fait, à l’heure actuelle, ces secteurs ne sont pas prêts à faire face au retour à la vie « normale ».

Briser le cercle vicieux

Il est grand temps de respecter et valoriser le personnel essentiel. Une étude menée par Social Europe auprès des travailleurs des aéroports a démontré que le manque de personnel accroît la pression sur le personnel présent. Cela engendre un véritable cercle vicieux. Stress, épuisement, accident du travail… sont quelques-unes des conséquences liées au manque de personnel. Et c’est exactement la raison pour laquelle le secteur est peu attrayant pour les nouveaux travailleurs.

Il existe une solution pour régler le problème : briser le cercle vicieux. Et pour ce faire, il faut améliorer les conditions de travail et les salaires des travailleurs de ces différents secteurs.

Dans les aéroports, il est important que la situation devienne acceptable pour tous. Tant pour les travailleurs que pour les passagers. Ce n’est qu’en respectant le personnel que la situation s’améliorera et que le chaos dans les aéroports disparaîtra.

Cet article est un résumé de la situation des aéroports en Europe, analysé par Mark Bergfeld de la fédération UNI, dont la CG est membre. Pour en savoir plus : Airport chaos : security guards and cleaners still key – Mark Bergfeld (socialeurope.eu)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire aussi x

Syndicats Magazine

GRATUIT
VOIR